Piège à frelons asiatiques

Le frelon asiatique se révèle être un nuisible très invasif du fait de l’absence de prédateur et de ses besoins protéinés. Tous les autres insectes sont donc des proies pour lui. Il devient donc, de fait, destructeur de la diversité et menace la chaîne alimentaire autour de ses nids.

La lutte de ces prédateurs vise essentiellement à piéger les femelles fondatrices appelées “reines” pendant leur période de forte circulation et éviter d’éliminer d’autres insectes utiles comme les abeilles.

Lorsque l’on attrape un frelon en mars / avril, c’est forcément une reine et elle n’a pas encore fécondée. C’est donc maintenant qu’il faut intervenir … et également en octobre !

Pour cela, il s’agit de construire un piège à frelon à partir d’une bouteille en plastique (voir photos). Notons que, quand le piège est plein ou bien qu’il faut ajouter du liquide, il ne faut surtout pas le laver car ce sont les phéromones déposées par les frelons qui attirent les autres frelons ; ces mêmes phéromones qui éloignent également les abeilles. De plus, le vin blanc éloigne aussi les abeilles.

Le piège doit être un petit peu exposé au soleil, accroché à 1.50 / 1.80m du sol, à côté d’un arbre.

Il existe également de nombreux tutoriels sur internet pour vous accompagner pas à pas.